Sevrage alcool

Pour discuter des différentes dépendances que l'on peut avoir.

Modérateur : Médiateurs

Avatar du membre
Amande
Messages : 2375
Enregistré le : mar. 4 oct. 2011 19:48
Sexe : Femme
Localisation : Entre deux mondes
Contact :

Re: Sevrage alcool

Message par Amande » sam. 8 oct. 2016 14:34

C'est avec des cents qu'on fait des piasses ;)
J'étais une actrice muette, un corps. J'appartenais aux rêves, à ceux que l'on ne peut briser.
Avatar du membre
Mélancolie
fondatrice du forum
Messages : 7452
Enregistré le : mer. 6 avr. 2011 16:14
Localisation : Breizh

Re: Sevrage alcool

Message par Mélancolie » sam. 8 oct. 2016 15:44

Merci Aurore. :D
Image

Chaque personne qu'on s'autorise à aimer est quelqu'un qu'on prend le risque de perdre.
Meredith, Grey's Anatomy - 5x18
Avatar du membre
Implo
Messages : 509
Enregistré le : ven. 6 mai 2016 16:44
Sexe : Femme

Re: Sevrage alcool

Message par Implo » dim. 9 oct. 2016 16:37

:cheers:
Avatar du membre
Mélancolie
fondatrice du forum
Messages : 7452
Enregistré le : mer. 6 avr. 2011 16:14
Localisation : Breizh

Re: Sevrage alcool

Message par Mélancolie » sam. 10 déc. 2016 23:46

J'ai "craqué" ce soir.

En revenant d'un voyage (un congrès associatif) de 2 jours à Paris, j'avais envie, déjà dans le train du retour, de boire. J'ai cherché sur le net des épiceries à Rennes ouvertes la nuit / ou au moins jusqu'à 23 h / mon train arrivant en gare à 22h25. J'en ai trouvé une pas loin de chez moi, sachant que je pouvais peut-être acheter de l'alcool après 20h (vu que l'arrêté municipal interdit la vente d'alcool après 20h dans le centre ville). En sortant du train, puis du métro, j'ai malheureusement persisté dans mon idée/désir/besoin et j'ai retiré de l'argent liquide à un distributeur pour que le commerçant puisse être au moins plus discret dans ses comptes de cette éventuelle vente.
ça a marché. Et j'ai pu acquérir mon pêché-mignon : de la vodka, et 2 canettes d'Energy Drink.

ça faisait 2 mois et 10 jours ; ou plus exactement 72 jours ; que j'honorais mon "défi"/ma décision. Avec tellement de fierté en plus !

Pour le moment je ne ressens pas de culpabilité ou de honte. Un peu de déception cependant, à hauteur de 20 % peut-être. A voir. Demain matin surtout. Avec les idées claires. Et l'angoisse passée.

Angoisse de quoi ?
A développer. Car pour le moment ce n'est pas tout à fait clair pour moi.
- les gens, dont plein de nouveaux, et l'intimité liée à eux (partage d'une chambre d'hôtel, des repas, des discussions, des conflits, des incompréhensions...)
- le sujet du congrès associatif : les TCA.
- toutes les émotions que j'ai pu ressentir durant ces 2 jours et 2 nuits (angoisses, colères, hontes, peurs...)
- Paris, ses transports longs et oppressants, sa pollution, son agitation...
- la fatigue : première journée de 11 h de conférences et réunions avec beaucoup de gens, de bruits et d'agitations, même durant les pauses ; deuxième journée de 8 heures de réunions, débats et discussions.

Peut-être tout en même temps. Peut-être seulement 2, 3 ou 4 de ces trucs uniquement.
Je ne sais pas.
Et pour le moment je ne veux pas chercher à savoir.
Je veux juste assouvir. Me calmer. Gérer.

On verra tout ça demain.

Yec'hed mat !
Image

Chaque personne qu'on s'autorise à aimer est quelqu'un qu'on prend le risque de perdre.
Meredith, Grey's Anatomy - 5x18
Avatar du membre
Meth en psychose
fondateur du forum
Messages : 3930
Enregistré le : mer. 6 avr. 2011 15:55
Contact :

Re: Sevrage alcool

Message par Meth en psychose » dim. 11 déc. 2016 15:58

comme ça se passe maintenant ?
Aimer, ce n'est pas dire "Je te fais confiance, je sais que tu ne me feras jamais mal" mais "Je préfère avoir mal de ta part que de celle d'un(e) autre"

Demain est un cercueil, hier un vomissement d'entrailles.
Aujourd'hui, c'est soi.
Avatar du membre
Mélancolie
fondatrice du forum
Messages : 7452
Enregistré le : mer. 6 avr. 2011 16:14
Localisation : Breizh

Re: Sevrage alcool

Message par Mélancolie » dim. 11 déc. 2016 18:18

Je suis à la vodka.
Image

Chaque personne qu'on s'autorise à aimer est quelqu'un qu'on prend le risque de perdre.
Meredith, Grey's Anatomy - 5x18
Avatar du membre
Mélancolie
fondatrice du forum
Messages : 7452
Enregistré le : mer. 6 avr. 2011 16:14
Localisation : Breizh

Re: Sevrage alcool

Message par Mélancolie » dim. 11 déc. 2016 20:20

Oh, et je suis à la C aussi.

Pour le moment (i.e. ce soir), je ne sais pas quoi en penser.

Cependant, je vais essayer de régler le problème. Je VEUX essayer de le régler en fait. Vraiment.
Je ne veux pas "replonger" dans l'enfer que j'ai pu vivre toute l'année dernière et particulièrement en août et septembre (alcool + C quasi tous les soirs).

A voir pour la suite quoi.

Mais faudra vraiment que je me force à poster ici si ça ne va pas dans le sens que je souhaiterais actuellement (c'est à dire reprendre mes bonnes habitudes d'abstinences quand je suis seule chez moi).

Bref. Je pense que pour le moment il est inutile de s'alarmer. Ni vous, ni moi.
J'ai encore l'impression d'avoir du contrôle.
C'est bon signe, non ?
Image

Chaque personne qu'on s'autorise à aimer est quelqu'un qu'on prend le risque de perdre.
Meredith, Grey's Anatomy - 5x18
Avatar du membre
Onda
Messages : 518
Enregistré le : sam. 13 déc. 2014 12:50
Sexe : Femme

Re: Sevrage alcool

Message par Onda » dim. 11 déc. 2016 20:46

Le fait que tu poses la question, que tu précises que ce n'est pas la peine de s'inquiéter, pour moi, c'est signe que ça l'est. Mais on ne se connait pas plus que ça, alors je ne sais pas. Ce que je peux te dire, c'est que c'est le genre de problème qu'il vaut mieux régler le plus tôt possible.
"Là, maintenant, vous vous trouvez ici, avec moi, mais vous êtes ailleurs en permanence. Votre esprit est en miettes. Pire qu'un miroir brisé."


Fractures, de Franck Thilliez
Avatar du membre
Mélancolie
fondatrice du forum
Messages : 7452
Enregistré le : mer. 6 avr. 2011 16:14
Localisation : Breizh

Re: Sevrage alcool

Message par Mélancolie » dim. 11 déc. 2016 21:09

Onda a écrit :Ce que je peux te dire, c'est que c'est le genre de problème qu'il vaut mieux régler le plus tôt possible.
Je suis tout à fait d'accord avec toi.

Merci Onda. :calin: Pour m'avoir répondu et donner ton avis sur "la chose".
Allez, je suis d'humeur câline ce soir alors :nordi (sincère, bien sûr, je ne me forcerais jamais à ça si par hasard tu en avais le moindre doute ;) ).
Image

Chaque personne qu'on s'autorise à aimer est quelqu'un qu'on prend le risque de perdre.
Meredith, Grey's Anatomy - 5x18
Avatar du membre
Mélancolie
fondatrice du forum
Messages : 7452
Enregistré le : mer. 6 avr. 2011 16:14
Localisation : Breizh

Re: Sevrage alcool

Message par Mélancolie » mer. 14 déc. 2016 23:37

Note : brève rechute en bonne voie d'être réglé.

2 soirs à suivre sans consommer queue dalle (ni alcool, ni drogue, ni médocs).

Ce soir c'est ok parce que en convers skype avec des gens (de Vital en plus) donc dans mon esprit : convivialité, pas d'angoisse, pas seule. Tout bon dans mes règles de base. Pas de honte, pas de culpabilité, pas de déception (merci Aurore pour m'avoir éclairée sur ces points précis, par ailleurs).

Bref.
Confiante, quoi. :)

Et, même si je me sens très conne : fière de moi. :oops:
Image

Chaque personne qu'on s'autorise à aimer est quelqu'un qu'on prend le risque de perdre.
Meredith, Grey's Anatomy - 5x18
Répondre