Invalidité, AAH, ...

Problèmes divers n'allant pas dans les autres sections

Modérateur : Médiateurs

Répondre
mightycoati

Invalidité, AAH, ...

Message par mightycoati » lun. 11 janv. 2016 07:14

J'ai travaillé pendant 15 ans dans la fonction publique d'État, gérant l'anxiété sociale au travail par une alcoolisation massive le soir en rentrant chez moi.

Je suis actuellement en congé longue maladie, depuis 13 mois, et jusqu'à début juin, sauf futur renouvellement.

Je sais que je n'arriverai pas à retravailler, en tout cas pas dans mon emploi précédent.
J'ai droit au maximum à 3ans de longue maladie, si ma psychiatre et le comité médical de la sécu donnent leur aval.
Après, c'est l'interrogation.

Selon la DRH de mon travail, la mise en invalidité (que m'avait proposé ma psychiatre) ne se fait que pour les personnes proches de la retraite, ce qui n'est pas mon cas.
Je sais qu'on touche peu en étant invalide, mais il y a beaucoup de dépenses en moins également (pas d'impôt, transport gratuit,...)

Bénéficiez vous du statut d'invalidité ou d'handicapé ?
Si oui depuis combien de temps et sous quel pourcentage ?
Arrivez vous à survivre avec ces aides?

Merci.
Avatar du membre
Onda
Messages : 516
Enregistré le : sam. 13 déc. 2014 12:50
Sexe : Femme

Re: Invalidité, AAH, ...

Message par Onda » lun. 11 janv. 2016 09:58

Je touche une Allocation Adulte Handicapé et j'ai une carte d'invalidité à plus de 80% pour cause de handicap moteur. Concrètement je touche chaque mois environ 800€ d'AAH complété par une centaine d'euros d'allocation d'aide à l'autonomie car je vis seule. Ça plus les APL je m'en sors relativement bien (d'autant que la MDPH m'a payée avec beaucoup de retard, du coup le report m'a permis de mettre de l'argent de côté...) J'espère que ça répond à ta question.
"Là, maintenant, vous vous trouvez ici, avec moi, mais vous êtes ailleurs en permanence. Votre esprit est en miettes. Pire qu'un miroir brisé."


Fractures, de Franck Thilliez
mightycoati

Re: Invalidité, AAH, ...

Message par mightycoati » lun. 11 janv. 2016 18:46

Merci pour ta réponse.

J'ai une amie qui touche aussi l'aah, avec les aides et sans les charges, elle dispose d'un revenu net disponible au moins égal au mien lorsque je travaillais...
Avatar du membre
Mélancolie
fondatrice du forum
Messages : 7449
Enregistré le : mer. 6 avr. 2011 16:14
Localisation : Breizh

Re: Invalidité, AAH, ...

Message par Mélancolie » lun. 11 janv. 2016 19:51

J'ai l'AAH (et la RQTH) depuis fin 2010. Le taux est compris entre 50 et 79 %, et je touche environ 600 € par mois. Si je ne travaille pas, je suis juste dans mes comptes. Mais quand je peux bosser un peu, ça améliore sensiblement mon niveau de vie, même si il y a une baisse de l'AAH ensuite. Heureusement que je touche l'allocation logement et la bourse étudiante, sinon je ne m'en sortirais pas, c'est sûr.

Je crois que ta DRH t'a effrontément (sinon imprudemment) menti... Il me semble en effet que la mise en invalidité ne concerne pas que les personnes proches de la retraite. Il faudrait te renseigner plus avant, mais je ne vois pas pourquoi cela te serait refusé. D'ailleurs, si ta psychiatre te l'avait proposée, c'est que tu y a droit. La médecin est sensé s'y connaitre un peu mieux que la DRH en plus, vu que la pension d'invalidité est versée par la Caisse d'Assurance Maladie.

En tout cas, si tu veux déposer un dossier d'AAH, attends-toi à environ un an de délai pour passer en commission et avoir une réponse. Les MDPH sont débordées, notamment en Ile-de-France.

Bon courage à toi !
Image

Chaque personne qu'on s'autorise à aimer est quelqu'un qu'on prend le risque de perdre.
Meredith, Grey's Anatomy - 5x18
mightycoati

Re: Invalidité, AAH, ...

Message par mightycoati » lun. 11 janv. 2016 20:20

Merci de ta réponse.
Je ne connais pas la rqth.

Est ce ton psychiatre qui a validé ta demande?
Sais tu pourquoi tu as ce pourcentage là ?
Et... je vais être très indiscret mais quelles pathologies ou quels éléments de ton histoire personnelle ont joué dans l'acceptation de ton dossier?

Ma psychiatre m'avait orienté vers l'invalidité notamment à cause de mes nombreuses ts de ces dernières années.
Mourir les poches pleines me tente moyennement...

Ma psychiatre m'a prévenu que les règles de mise en invalidité dépendent de chaque ministère

L'assistate sociale à demandé à ma DRH... La solution serait apparemment une mise en disponibilité, ou je pourrais percevoir la moitié de mon salaire.
Mais tout ça est bien conditionnel, et soumis à approbation à chaque renouvellement.

Avant chaque renouvellement de mon congé longue maladie, je tremble qu'il soit refusé.
Ma douleur et ma peine ne se voient pas vraiment extérieurement.
Mon faux self à l'habitude de jouer son rôle de "aucun problème", alors que mon cerveau est en fusion.

Bla bla bla
Avatar du membre
Mélancolie
fondatrice du forum
Messages : 7449
Enregistré le : mer. 6 avr. 2011 16:14
Localisation : Breizh

Re: Invalidité, AAH, ...

Message par Mélancolie » lun. 11 janv. 2016 21:08

mightycoati a écrit : Je ne connais pas la rqth.

Est ce ton psychiatre qui a validé ta demande?
Sais tu pourquoi tu as ce pourcentage là ?
La RQTH c'est la Reconnaissance Qualité Travailleur Handicapé.
Oui, c'est ma psychiatre qui a fait la première demande. Ensuite j'ai instruit les dossiers de renouvellement (avec un certificat médical à remplir par le-la spécialiste concerné-e).
J'ai ce pourcentage car j'ai une restriction d'accès à l'emploi, pas une incapacité.
mightycoati a écrit :Et... je vais être très indiscret mais quelles pathologies ou quels éléments de ton histoire personnelle ont joué dans l'acceptation de ton dossier ?
ça je n'en sais rien... Je n'ai pas assisté aux commissions.

En espérant que mes renseignements te seront utiles. :ronron:
Image

Chaque personne qu'on s'autorise à aimer est quelqu'un qu'on prend le risque de perdre.
Meredith, Grey's Anatomy - 5x18
Répondre