Psy / foyer / HP sur Paris (question pour une amie)

Problèmes divers n'allant pas dans les autres sections

Modérateur : Médiateurs

Répondre
Avatar du membre
Caramel2
Messages : 2744
Enregistré le : dim. 20 nov. 2011 22:09

Psy / foyer / HP sur Paris (question pour une amie)

Message par Caramel2 » mar. 15 avr. 2014 16:08

Salut les gens.

Je poste ca pour une amie, franco-libanaise habitant pour le moment au Liban.

Pour la faire courte : Elle est borderline. A fait un nombre non négligeables de conneries (défonce légale et illégale, plus ou moins prostitution, TS à profusion et viandage hardcore nécessitant des passages réguliers par la case sutures).
Elle vit avec ses parents, avec qui l'ambiance n'était déjà pas à la fête avant. Mais là, c'est devenu carrément invivable entre eux, parce qu'ils la fliquent à outrance, l'enferment chez elles, lui confisquent ses papiers d'identité et autres trucs du genre). Je ne peux pas leur jeter entièrement la pierre, vu le nombre de conneries fait par la miss : ils essaient par tous les moyens, y compris carrément inadéquats, de faire en sorte qu'elle n'ait pas accès à des possibilités de faire de la merde... Mais effectivement, c'est pas vivable, ni pour elle, ni pour eux.

Qui plus est, elle a fini par devenir persona non grata à l'HP où elle était habituellement hospitalisée, en raison de sa difficulté à respecter le cadre, et à ne pas faire de merde sous le pif des soignants. Bref, elle est pas mal coincée.

Son projet actuellement, ca serait de revenir en France, où elle a de la famille (oncle, tante, cousine) et des amis qui pourrait la loger le temps de faire des démarches pour trouver une prise en charge adaptée qui l'aide un peu à sortir de ses merdes.

Déjà pour mettre de la distance avec ses parents, mais aussi pour avoir de nouveau accès à des soins adéquats, et pour mettre des km entre elle et ses fournisseurs attitrés en défonce...

Pour le coup, je me renseigne pour elle, parce que pour pouvoir convaincre ses parents de la laisser se lancer dans ce projet, il faudrait qu'elle parte avec un projet bien construit, et déjà des points de chute en terme de psy, d'HP, éventuellement de foyer ou autre structure encadrée (parce que vivre seule, dans l'immédiat, ca serait un peu du suicide assuré !).

Elle compte également faire une demande d'AAH, parce que bosser dans l'état où elle est tient un peu de la blague (elle a eu quelques petits boulots au Liban ces derniers temps, mais ca s'est tjs fini en queue de poisson parce qu'elle n'arrive pas à gérer le stress et les obligations d'un taf).

Donc en gros, je m'adresse aux Parisiens (vu que c'est là qu'habitent sa famille et ses amis en France) : Est-ce que vous avez des BONS psy à lui conseiller (me MP les coordonnées, pour qu'elle puisse déjà prendre contact depuis le Liban pour voir si un suivi avec eux serait envisageable), ainsi que des structures (HP / foyer, tout ca) (idem, me MP les coordonnées), en région Parisienne.

A savoir que niveau Secu, elle sera couverte directement, vu qu'elle est déjà affiliée à la Sécu, qui paye d'ailleurs une partie des soins qu'elle a au Liban. Donc à priori, le problème financier ne serait pas central pour ce suivi. De plus, ses soucis psy sont déjà reconnu en tant qu'Affection Longue Durée par la Sécu, donc meilleur remboursement des soins.

En attendant de pouvoir avoir l'AAH, elle compte faire une demande de RSA pour pouvoir participer à ses frais de logement chez sa famille ou ses amis.
God is busy, help yourself !
Répondre