Intégrité.

Modérateur : Médiateurs

Avatar du membre
Bifteckrose
Messages : 902
Enregistré le : mer. 12 nov. 2014 11:56

Intégrité.

Message par Bifteckrose » jeu. 11 août 2016 19:38

Bonjour bonjour!

J'aimerai connaitre votre avis à ce sujet.

Est-il possible de vivre en gardant une certaine intégrité dans la société à l'heure actuelle, selon vous?
C'est à dire dans notre consommation, autant que dans notre travail, nos études, ou même notre logement, rien qu'en possédant internet.
Il semble inévitable d'être totalement intègre, bon certes l'intégrité chacun possède sa propre intégrité, il va de soi. D'autre part, si les dissonances existent ce n'est probablement pas pour rien. On participe tous d'une façon ou d'une autre à des choses qu'on ne cautionne pas forcément.

Peut-on être réellement honnête vis à vis de nous même ? Vis à vis d'autrui?

Pas sur d'être très claire, mais je ne veux pas orienter non plus les réponses, et avoir votre avis, un peu comme un sondage. Et si j'expose trop mon opinion cela risquerait d'être faussé. D'autre part, nous n'avons pas forcément tous de l'intégrité pour les mêmes choses, c'est vraiment une question générale. Je veux bien aussi savoir comment vous le vivez, si cela ne pose pas de problèmes évidemment.
Ignorance, insouciance comme je vous envie. Pendant que tant perdent leur vie, vous etes heureux d’un simple moment, avec cet air si non chaland. Jamais vous ne comprendrez ce que vous entendrez. Et pourtant ce monde est ainsi, jamais cela ne sera fini. Beaucoup de gens m’ont déjà dit qu’il fallait vivre, qu’il fallait essayer d’être libre, mais ce monde n’est qu’une illusion. Ces gens ne sont la que pour vous faire croire en ces illusions. Ces gens ne sont la que pour vous faire perdre la raison.
Avatar du membre
Meth en psychose
fondateur du forum
Messages : 3920
Enregistré le : mer. 6 avr. 2011 15:55
Contact :

Re: Intégrité.

Message par Meth en psychose » jeu. 11 août 2016 19:46

Si on parle d'intégrité dans l'idée de rester soi-même sans être pollué par le monde autour, je pense que ça n'est possible qu'une fois qu'on accepte cette pollution comme étant existante, et qu'on fait avec. Supposer qu'être soi a un sens en dehors du monde est absurde à mon sens.
Si on parle d'intégrité au sens moral, je pense que c'est une notion qui est relative, et qui, de fait, renvoie à l'idée de rester soi-même. Même la pire ordure pourrait être intègre au final, c'est juste à voir avec le premier paragraphe au final, ça y retourne.
Aimer, ce n'est pas dire "Je te fais confiance, je sais que tu ne me feras jamais mal" mais "Je préfère avoir mal de ta part que de celle d'un(e) autre"

Demain est un cercueil, hier un vomissement d'entrailles.
Aujourd'hui, c'est soi.
Avatar du membre
Bifteckrose
Messages : 902
Enregistré le : mer. 12 nov. 2014 11:56

Re: Intégrité.

Message par Bifteckrose » ven. 12 août 2016 09:49

Oui même la pire ordure peut être intègre.
Mais quand on regarde la définition : "L'une des missions d'une base de données est d'assurer à tout instant l'intégrité, c'est-à-dire la cohérence, la fiabilité, et la pertinence des données qu'elle contient."

Si quelqu'un dis qu'il veut arrêter la viande pour l'ecosystème, et tout ça tout ça. Si il mange de la viande une fois ensuite, il n'est pas intègre d'une certaine façon. Enfin même si il fait ca pour la pollution et les dépenses de l'agroalimentaire, et tout ça, il devrait aussi boycotter d'autres choses comme des grosses marques pour être réellement en accord avec ses dires. Non? Parce que ce que je comprends de la définition c'est la cohérence, la fiabilité et la pertinence des données, donc si on envoie à autrui des données mais que dans les actes on les contre dit, nous ne somme pas intègre, non?


(je ne sais pas pourquoi j'ai prit cet exemple là, je n'ai rien contre les gens qui essaient, c'est juste le premier exemple qui met venu.)

Dans le cas d'un gros connard, si il dit avoir parfois de bonnes intentions et que ce n'est pas le cas, il n’envoie pas de cohérence ni de fiabilité de ses données. Enfin je suis pas sure de tout bien comprendre. D'où le topic : D
Ignorance, insouciance comme je vous envie. Pendant que tant perdent leur vie, vous etes heureux d’un simple moment, avec cet air si non chaland. Jamais vous ne comprendrez ce que vous entendrez. Et pourtant ce monde est ainsi, jamais cela ne sera fini. Beaucoup de gens m’ont déjà dit qu’il fallait vivre, qu’il fallait essayer d’être libre, mais ce monde n’est qu’une illusion. Ces gens ne sont la que pour vous faire croire en ces illusions. Ces gens ne sont la que pour vous faire perdre la raison.
Avatar du membre
Meth en psychose
fondateur du forum
Messages : 3920
Enregistré le : mer. 6 avr. 2011 15:55
Contact :

Re: Intégrité.

Message par Meth en psychose » ven. 12 août 2016 11:13

Je ne pense pas qu'il y ait forcément perte d'intégrité, à moins que la personne soit naïve au point de supposer que son attitude individuel a un impact sur le monde, et qu'elle en fait son identité, ce qui pourrait l'engendrer. Mais même là, ça me semble assez étrange de considérer ça comme une perte d'intégrité, plutôt une "mauvaise vision" de son intégrité.


Ta définition de l'intégrité me paraît cela dit assez singulière, d'où la tiens-tu ? Parce que de ce que j'en ai vu, l'intégrité, c'est quelque chose n'ayant subit aucun retranchement, et conserve ses qualités. Pour une base de données, cela peut signifier cohérence, fiabilité et pertinences de son contenu, mais ça me semble un cas spécifique de l'intégrité, adapté à une chose.
Aimer, ce n'est pas dire "Je te fais confiance, je sais que tu ne me feras jamais mal" mais "Je préfère avoir mal de ta part que de celle d'un(e) autre"

Demain est un cercueil, hier un vomissement d'entrailles.
Aujourd'hui, c'est soi.
Avatar du membre
Bifteckrose
Messages : 902
Enregistré le : mer. 12 nov. 2014 11:56

Re: Intégrité.

Message par Bifteckrose » ven. 12 août 2016 13:55

C'est une définition plus propre à l'intégrité d'un système informatique qu'à un être humain certes, mais c'est plus facile à comprendre pour moi.

Mais si il en a conscience, il sait qu'il n'est pas totalement intègre car tout ne va pas dans sa vie, dans le sens de ce qu'il voudrait et qui permettrait une cohérence totale de ses actes et de ses paroles. Enfin c'est un peu comme ça que je le vois. En ce sens, l'intégrité semble inatteignable.

Comment définirais tu réellement l'intégrité pour un sujet humain?
Ignorance, insouciance comme je vous envie. Pendant que tant perdent leur vie, vous etes heureux d’un simple moment, avec cet air si non chaland. Jamais vous ne comprendrez ce que vous entendrez. Et pourtant ce monde est ainsi, jamais cela ne sera fini. Beaucoup de gens m’ont déjà dit qu’il fallait vivre, qu’il fallait essayer d’être libre, mais ce monde n’est qu’une illusion. Ces gens ne sont la que pour vous faire croire en ces illusions. Ces gens ne sont la que pour vous faire perdre la raison.
Avatar du membre
Meth en psychose
fondateur du forum
Messages : 3920
Enregistré le : mer. 6 avr. 2011 15:55
Contact :

Re: Intégrité.

Message par Meth en psychose » ven. 12 août 2016 15:50

S'il a conscience que son action n'a pas d'impact, il sait qu'il n'y a pas de perte d'intégrité justement, vu que la valeur morale "recherche de baisse d'impact sur l'écosystème" n'est pas modifié.

Pour moi l'intégrité, c'est justement le fait de conserver son identité malgré le monde autour. En ce sens donc, il faut s'attacher à trouver la différence entre "changer" et "perdre son intégrité". En théorie c'est facile, changer, ça vient de soi, perdre son intégrité, ça vient du reste du monde, de circonstances, qui, une fois modifiée, vont faire revenir à l'étape précédente.
En pratique, c'est très difficile de savoir lorsqu'on n'est plus qui l'on était, si cela est une perte d'intégrité ou une modification de soi. Je pense que ça demande, justement, de bien se connaître.
Aimer, ce n'est pas dire "Je te fais confiance, je sais que tu ne me feras jamais mal" mais "Je préfère avoir mal de ta part que de celle d'un(e) autre"

Demain est un cercueil, hier un vomissement d'entrailles.
Aujourd'hui, c'est soi.
Avatar du membre
Bifteckrose
Messages : 902
Enregistré le : mer. 12 nov. 2014 11:56

Re: Intégrité.

Message par Bifteckrose » ven. 12 août 2016 16:47

Je conçois, j'avoue juste avoir du mal à intégrer. Ma vision est bien plus stricte, binaire, simple.

Est-ce que pour toi, l'intégrité est perceptible par autrui ou alors est-elle purement interne au système ?
Ignorance, insouciance comme je vous envie. Pendant que tant perdent leur vie, vous etes heureux d’un simple moment, avec cet air si non chaland. Jamais vous ne comprendrez ce que vous entendrez. Et pourtant ce monde est ainsi, jamais cela ne sera fini. Beaucoup de gens m’ont déjà dit qu’il fallait vivre, qu’il fallait essayer d’être libre, mais ce monde n’est qu’une illusion. Ces gens ne sont la que pour vous faire croire en ces illusions. Ces gens ne sont la que pour vous faire perdre la raison.
Avatar du membre
Meth en psychose
fondateur du forum
Messages : 3920
Enregistré le : mer. 6 avr. 2011 15:55
Contact :

Re: Intégrité.

Message par Meth en psychose » ven. 12 août 2016 17:01

Le binaire, la simplicité, tout ça à mon sens, n'a pas de logique quand on parle d'humains, justement. ça marche pour des objets, des machines, des choses qui ont un but de par leur création. Mais ne croyant pas en Dieu, donc ne croyant pas en un but universel de l'individu, je ne pense pas que ça puisse marcher pour l'humain.

En théorie, pareil, autrui peut le savoir. En pratique, c'est extrêmement difficile. Cela dit, j'aurais envie de dire qu'il est, pour des proches, parfois plus facile de remarquer quand l'intégrité d'une personne est atteinte que pour la personne elle-même. Mais ça reste quelque chose de très difficile à savoir pour quelqu'un d'autre, voire impossible si on ne connaît pas bien la personne.
Aimer, ce n'est pas dire "Je te fais confiance, je sais que tu ne me feras jamais mal" mais "Je préfère avoir mal de ta part que de celle d'un(e) autre"

Demain est un cercueil, hier un vomissement d'entrailles.
Aujourd'hui, c'est soi.
Avatar du membre
Bifteckrose
Messages : 902
Enregistré le : mer. 12 nov. 2014 11:56

Re: Intégrité.

Message par Bifteckrose » ven. 12 août 2016 17:09

Haha, je sais très bien ça. Mais les théories c'est rassurant.
C'est bien pour cela que le débat est ouvert, essayer de mieux appréhender.

Saurais-tu a tout hasard ce que la philosophie en dit? Aurais-tu des noms d'ouvrages, d'articles, d'essais à ce sujet?
Je comprends très bien ce que tu veux dire, là n'est pas le problème.
Donc selon tes dires, il serait très difficile de tester l'intégrité d'autrui vu qu'elle n'est que difficilement perceptible. J'ai déjà essayé, j'en arrivais majoritairement à m'apercevoir sans trop forcer que la personne n'était pas intègre. Mais ma définition était probablement trop stricte.

Dans le cas de ta définition, comme testerais-tu l'intégrité de quelqu'un?
Ignorance, insouciance comme je vous envie. Pendant que tant perdent leur vie, vous etes heureux d’un simple moment, avec cet air si non chaland. Jamais vous ne comprendrez ce que vous entendrez. Et pourtant ce monde est ainsi, jamais cela ne sera fini. Beaucoup de gens m’ont déjà dit qu’il fallait vivre, qu’il fallait essayer d’être libre, mais ce monde n’est qu’une illusion. Ces gens ne sont la que pour vous faire croire en ces illusions. Ces gens ne sont la que pour vous faire perdre la raison.
Avatar du membre
Meth en psychose
fondateur du forum
Messages : 3920
Enregistré le : mer. 6 avr. 2011 15:55
Contact :

Re: Intégrité.

Message par Meth en psychose » ven. 12 août 2016 17:28

Je n'en ai aucune idée. Je ne teste pas l'intégrité des autres. C'est pas une donnée qui m'intéresse particulièrement en fait.

J'avoue une totale ignorance de ce que les philosophes en ont dit. J'ai jamais vraiment réussi à lire des philosophes, mais je peux toujours me renseigner, j'en connais qui doivent avoir quelques références.
Aimer, ce n'est pas dire "Je te fais confiance, je sais que tu ne me feras jamais mal" mais "Je préfère avoir mal de ta part que de celle d'un(e) autre"

Demain est un cercueil, hier un vomissement d'entrailles.
Aujourd'hui, c'est soi.
Répondre